Accueil Recettes

Des yakitoris de bœuf

Ce mets est un rituel au Japon, notamment pour les gens pressés, les travailleurs… À l’origine, c’était du poulet salé ou agrémenté de sauce locale. Mais la grande Europe a pris du goût à cette brochette particulière. On y trouve de nombreuses variantes où la viande blanche n’est plus la base.

Du bœuf ou du veau ?

Pour faire des yakitoris avec les bovidés, la tendreté de la viande est de mise puisqu’il s’agit de la passer sur le feu vif pendant juste une dizaine de minutes maximum. Le veau vient donc tout de suite en tête, de par sa douceur naturelle. Mais la qualité de la viande rouge du bœuf n’est pas sans donner un autre ton à cette technique nippone. Dans ce cas, choisissez des parties comme l‘entrecôte et le filet. Ou faites tailler quelques biftecks dans l’aiguillette baronne, la bavette d’aloyau… Votre boucher comprendra !

Une recette en quelques lignes.

Vous aurez besoin d’un maximum de viande pendant le barbecue ! Découpez-les en gros dés (de 2 à 3cm) et marinez-les dans de la sauce soja, du sel et du sucre, un peu de saké. Laissez-les prendre de la saveur pendant une vingtaine de minutes. Pendant ce temps, découpez de l’emmental de la même manière.

Après la pause, embrochez la viande marinée et le fromage sur des pics de bois. Vous pouvez agrémenter chaque brochette avec du carpaccio nature. Placez les brochettes sur le grill et commencez à servir dès que l’emmental fond.

Laisser un commentaire

Le blog de La table des éleveurs